Co-création collective – Finit les Bisounours

"Il est Minuit - 5

Même l’image à été trouvé par « Hasard » « Il est Minuit – 5 »

Ce matin, j’étais sur mon balcon en train de lire un article avec des propos et messages pas très rose sur des événements qui pouvaient advenir dans les prochains mois, les prochaines semaines. Il est minuit – 5

J’étais déjà en accord avec certains bouleversements planétaire pouvant donner lieux à de grand choc pour l’humanité.
Malgré mon positivisme tenace, je m’attends à de grande claques d’éveils affligés à l’humanité afin de bousculer d’ancien système de pensées, de croyances, de peurs ect…
Plusieurs souhaitent des changements, mais la plupart souhaitent en même temps ne pas perdre l’ancien.

Regardant dans le vide perdu dans mes réflexions, Je me demandais si j’allais écrire quelque chose à ce sujet sur mon blog, c’est à ce moment qu’un autobus passa devant mes yeux avec le numéro 222 inscrit à l’avant. Ce qui est pour moi une synchronicité m’interpellant à m’y appliquer sur le champ.

Pour ceux qui pensent que des chargements se produiront quand les gens se dandineront main dans la main en chantant « imagine » de John Lennon sont pour moi dans un certain dénie et système de pensée bisounours.

Vous avez sans doute remarqué que dans notre vie personnelle, parfois nous avions besoin de petites ou de grande claques, un choc afin de nous éveiller et prendre conscience de quelque chose.
Sur le coup, la plupart du temps, ce choc est très désagréable, mais c’est en ayant un peu plus de recul après quelques temps, que nous voyons enfin les bénéfices de ces événements.

Personnellement, quand je vois de nos jour le monde qui semble vouloir s’effondré, des attaques terroriste, des événements mondial désagréable, des élections bizarres même arrangés, des guerres et des rumeurs de guerres, je me dis alors que nous approchons à grand pas d’un changement ultime en profondeur.
Je ne suis ni apeuré, ni réjouis, je suis simplement l’observateur.

Depuis plusieurs mois, j’intègre de plus en plus la notion que nous sommes le créateur de nos vies, créateur des événements que nous vivons au niveau personnel et collectif.

Si vous êtes toujours dans la peur face à ce genre de scénario apocalyptique, c’est que vous ne comprenez toujours pas la force de votre pouvoir de création (Bien sûr la compréhension peut être là mais pas la maîtrise). La création dans la matière ne se réalise pas automatiquement lorsque nous répétons 1000 et une fois de belles phrases et des mots et pensée méticuleusement bien choisis.
La création se réalise par l’énergie que nous déployons via nos plus profond sentiments et ressenties enfouis en nous. Ceux-ci ne mentent jamais.

La peur de manquer d’argent, la peur que le monde s’en va à sa perte, la peur qu’on perdra le contrôle, sont tous des énergies créatrices qui créeront ce dont vous ne souhaitez pas ou ce que vous repousser. L’énergie créatrice marche dans les deux sens. L’énergie la plus puissante ce matérialisera dans le monde physique. Les peurs sont des projections futurs qui vous éloignent du moment présent.

 

reveilletoi

Pour un monde meilleur

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *