L’acceptation VS pensées positives

life photo
Cela fait très longtemps que je connais le principe de la pensée positive et que j’y crois à 100%. Mais j’ai l’impression que mon taux de réussite n’a jamais vraiment été élevée et je dirais même que mon taux de succès est plutôt très bas.

je n’aime pas trop parler de mes problèmes personnels mais pour appuyer mon point et pour que le terme ou méthode ne reste pas une idée ou concept floue .
Depuis quelques temps, j’ai de très inconfortable problèmes de digestion. Mon corps semble avoir des problèmes d’assimilation. Bon passons.

Afin de régler mon problème, j’ai fait énormément de recherches et de lecture à propos de la nutrition. J’ai également travailler le côté psychologique ou spirituel en faisant des affirmations positives du genre: « je suis en santé » , « je suis en guérison »,  » je suis guéri » ect…

Mais mon taux de réussite est pratiquement nul et à chaque fois que je mange du solide j’ai mal au ventre et  j’ai une perte d’énergie la journée suivante au point d’avoir du mal à fonctionner normalement. Donc après quelques journées de jeûne entrelacer d’une diète au jus fait avec une centrifugeuse.

Puis un jour j’ai envie de manger du solide, je décide alors de manger pendant la journée.
Je ne fais pas d’affirmations positives mais je me dis plutôt: « advienne que pourra »,  « même si j’ai mal au ventre demain et bien ce sera comme ça », « qu’il en soit ainsi ».

Puis, le lendemain arrive et à ma grande stupéfaction, aucun mal, aucun perte d’énergie et tout va bien. Donc cette journée là je décide de manger encore du solide toujours en me disant, « advienne que pourra »,  « si j’ai mal au ventre soit! ce sera comme ça ».

Encore une fois, le lendemain, tout va bien, aucun problème. Je me dis alors, « cette foi-ci, qu’est-ce qui a changé? » Je comprends alors qu’au lieu de faire des affirmations positives, j’étais plutôt dans un état d’acceptation, je comprends alors que si nous sommes dans l’acceptation nous n’avons pas besoin de subir.

Bref, dans la vie si nous n’acceptons pas les petits et grands désagréments de la vie passé, présent, futur, nous allons donc devoir les subir, et si nous les acceptons nous n’auront pas besoin de les vivres ou de le subir.
On revient à ce vieil adage qui dit:  « ce à quoi on résiste persiste« .

Ceci peut s’appliquer dans plusieurs sphères de notre vie.

Admettons que vous cherchez l’amour et que vous vous sentez seul,  si vous faites ce genre d’affirmation:  « Je vais trouver l’amour »  « je vais rencontrer quelqu’un » ect.. cela ne semble pas marcher. Il y a comme un genre de désespoir et un manque à combler.  Je crois plutôt qu’il faut être dans l’acceptation de ce que vous vivez en ce moment et affirmer plutôt, « même si je suis seul ou si je reste seul, je l’accepte », « J’apprécie cette solitude et je vie bien avec », « qu’il en soit ainsi ». c’est alors au moment de l’acceptation totale que l’amour ou quelqu’un pourra se manifester.
Vous pouvez bien sur, construire vos propres phrases et expérimenter.

Cela n’est pas une position de renonciation, cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucun effort à faire, cela veut simplement dire accepter la situation présente en ce moment et même l’apprécier et comprendre que cela arrive pour une raison et que cette situation arrive pour un apprentissage et pour notre bénéfice si nous en comprenons le sens et la leçon.

Vous manquez d’argent? Au lieu de dire ou d’affirmer. « l’argent arrive dans ma vie », « je suis dans l’abondance » ect… Il est peut être souhaitable de dire, j’accepte ma condition financière du moment ( j’aime bien dire maintenant  « advienne que pourra »). Comprendre que cela arrive pour une raison et qu’il y a quelques chose de positif à comprendre derrière tout cela.

Si après quelques temps rien ne change et que vous vous sentez dans un état d’impatience et d’insatisfaction, cela démontre que vous n’êtes pas encore dans l’acceptation, l’abandon et le lâcher prise totale tout simplement.
Car l’une ou l’autre chose devrait arrivé, votre situation change et vous en êtes bien heureux et satisfait ou la situation continue comme avant et vous l’acceptez, donc, dans les deux cas, vous êtes gagnant.

Comme je disais plus haut, vous pouvez construire vos propres phrases et expérimenter. Ne vous demandez pas, est-ce que cela marche vraiment?
N’attendez pas de réponse toute faites ou des conseils parfaits de quelqu’un d’autre mais expérimenté plutôt chaque option, méthode, conseil et observez si cela fonctionne ou pas pour vous.

Il faut bien attendu  pratiquer cela quelques semaines et même quelques mois afin de tester réellement l’efficacité de ces méthodes et de les maîtriser. Si vous dites simplement ces phrases sans y croire, bref, j’accepte la situation mais au fond de vous, vous ne l’accepter pas, vous comprenez que cela ne pourra marcher.  Il faut que cela devienne un état d’être et non une technique applicable à la « SECRET » ou vous demandez et recevez tout un tas de trucs dans votre vie.

Bien sûr, il faut avoir du jugement et ne pas nécessairement tout accepter. Si vous êtes une femme battue par exemple, au lieu d’accepter cette situation, vous devriez plutôt prendre vos clics et vos clac et foutre le camp. Puis entamer un long processus de travail sur l’estime de soi.

Bon, moi aussi je m’y mets, car nous sommes toujours en expérimentation, en état de recherche et en constante évolution.

reveilletoi

Pour un monde meilleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *