Stades psychologique et physique d’un manque d’alignement dans notre vie

être en alignement

être en alignement

Une des meilleures façons d’apprendre sur les mystères de la vie est souvent en s’observant soi-même de façon honnête.

J’ai aujourd’hui quelques problèmes de santé et j’ai remarqué que j’ai eu plusieurs signes avant-coureurs et avertissements bien avant que ces problèmes surgissent.

La plupart du temps, les premiers avertissements sont d’ordre psychologique et émotionnel.

Selon nos décisions, dans notre vie nous avons parfois un sentiment d’insatisfaction, on se sent mal puis on court après des besoins et un bonheur illusoire.

Ceci est souvent le premier signe ou le premier avertissement que nous ne sommes pas en alignement et en accord avec nous même avec nos choix, nos actions et notre façon de penser dans la vie. Le sentiment d’insatisfaction, de frustration et autres du genre restent souvent là pendant tous les stades de notre vie. La plupart du temps, nous n’en avons même pas conscience car nous avons pratiqué des techniques d’enfouissement profond afin de les ignorer.

À ce stade, la plupart d’entre nous n’écoutons pas ces signes et avertissements et continuons notre petit bonhomme de chemin.
Vient ensuite le stade ou on commence à avoir des problèmes financiers, problèmes familiaux, problèmes interpersonnels, problèmes relationnels etc… Encore une fois nous chercherons des solutions extérieures afin de régler ou d’étouffer ce mal-être.
Déjà à ce stade nous devenons de moins en moins aligné et en accord avec nous-mêmes.

Des sentiments d’insatisfactions et de frustrations grandissant se manifesteront sous plusieurs formes, ego surdimensionné, manque d’estime de soi, manque d’amour propre etc.… (Ego surdimensionné = manque d’amour propre ou manque d’estime de soi).

Afin de pallier à tout cela, souvent nous commençons à développer quelques dépendances, dépendance à l’alcool, dépendance à la cigarette dépendance émotionnelle, dépendance affective, dépendance à la nourriture. (Bref, la liste des dépendances est très longue et on a l’embarras du choix).
Encore une fois, recherche d’une soupape extérieure afin d’avoir un peu de répit, mais sans vraiment régler le ou les problèmes.
On passe au stade d’avertissement suivant. Entre 40 et 50 ans vient alors les problèmes de santé physique et de santé mentale. Ces problèmes viennent et repartent de temps à autre.
Cela reste toujours des avertissements d’un manque d’alignement avec soi même.

Puis vient les problèmes de santé physique et/ou santé mentale chroniques. Si on n’a pas fait le travail sur notre alignement (agir en accord avec soi), on passe aux avertissements et stades suivants plus sérieux des maladies graves telles, le cancer, les tumeurs, problèmes cardiaques, problèmes psychosomatiques, (à ce stade, les psychologues et docteurs ont beaucoup de pain sur la planche même si on sait qu’ils ne travaillent pas vraiment pour nous, mais bon, ça c’est une autre histoire).
Stade final « Dans cette vie »: la mort. Je ne crois pas devoir être plus spécifique sur le sujet bien que…

Immortalité

D’accord, ici je vais aller beaucoup plus loin et c’est ici que beaucoup de gens vont décrocher. Pour les autres, attachez vos tuques on y va.
« Merde, ce gars a trop pris de café ce matin »

Si nous poussons cette logique et pour moi mon intuition également, je crois que le manque d’alignement avec notre soi, notre être, soi supérieur (vous comprenez le principe) mène à la mort du corps physique.

Côté scientifique, nous savons que le corps  se régénère en tout temps sur plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs années. (Certain disent que le corps est complètement refait en 7 ans). Alors, pourquoi vieillissons-nous? (Manque d’alignement).

Nos pensées modifient notre corps, nos cellules, notre ADN. Bien sûr, l’alimentation, notre style de vie, notre environnement jouent des rôles essentiels mais pour moi, la matière et le spirituel se rejoignent et sont en fait la même chose. Vous ne mangez pas bien, prenez trop d’alcool ou peut être la cigarette. Vous n’êtes pas en alignement avec votre corps, Vous lui donnez des choses dont il n’a pas besoin et qui ne sont donc pas en alignement avec la nature et vous même.
Si vous avez envie de sucré, est-ce vraiment un besoin physique, psychologique, émotionnel ou est-ce plutôt pour nourrir une dépendance, comme je l’ai expliqué plus tôt afin de déclencher cette petite soupape de sécurité temporaire qui nous fait nous sentir bien et nous donne notre petit « hight » du moment.
Ici, il ne faut pas jouer le jeu de la culpabilité, car c’est encore le signe d’un manque d’alignement avec soi-même (On s’en sort pas :). Il faut simplement rectifier le tir à la vitesse à laquelle nous sommes confortable, il n’y a pas de course, pas de ligne d’arrivée, pas de gagnant, c’est simplement un travail d’alignement continuel et infini. Bref, l’alignement et l’accord avec soi-même.

Voyez vous tout le travail à faire?

  • Vous faites quelque chose que vous ne voulez pas pour faire plaisir aux autres? Vous n’êtes pas en alignement.
  • Vous faites un travail que vous n’aimez pas? Vous n’êtes pas en alignement.
  • Vous êtes marié avec quelqu’un que vous n’aimez plus ou qui n’est pas ou plus en accord avec vous? Vous n’êtes pas en alignement.
  • Vous pensez blanc et vous dites noir? Vous n’êtes pas en alignement.
    (Ne pas dire ce que l’on pense ou faire le contraire).
  • Vous mentez, petit ou gros mensonges aux autres et à vous même? Vous n’êtes pas en alignement.
    Vous savez, ces fameux petits mensonges pour ne pas blesser les autres, il y a rien de mal là-dedans direz-vous, MENSONGE! Dites la vérité ou ne dites rien. si non… oui c’est ça, vous n’êtes pas en alignement.
    Nous vivons dans un monde de mensonges et d’apparence, pourtant, si nous disions « les vérités, nos vérités », à la longue nous n’aurions pas le choix d’atteindre une certaine humilité et notre estime de soi s’en porterait beaucoup mieux.

Et on pourrait continuer longtemps ainsi, des milliers de possibilités, donc beaucoup de travail devant nous avant de devenir un être totalement conscient et… je vais le dire « immortel ».
Ce manque d’alignement vous dirige tout droit et de façon accélérée vers la tombe.
Le manque d’alignement pourrait également vouloir dire que vous n’êtes pas en accord ou en harmonie avec vous-même, la nature, la vie.

Vous vous dites: « Oui mais je ne peux pas faire cela à cause de telle ou telle contrainte », « c’est impossible à cause de ceci et de cela » etc.…
Difficile ou pas, réaliste ou pas, utopique ou pas, impossible ou pas, vous êtes en alignement avec vous-même ou vous ne l’êtes pas.
Bien sûr, il peut y avoir des sphères de votre vie ou vous l’êtes et d’autres pas beaucoup, pas du tout, mais dans l’ensemble, dans la totalité vous ne l’êtes pas (moi non plus).
À moins d’être Jésus, Bouddha ou tout autres personnages mythiques du genre, personnes ne l’est pour le moment. Il ne faut quand même pas dire que ce n’est pas accessible. Même Jésus disait, « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père ».

On nous répète souvent que nous devons découvrir et savoir qui nous sommes. Savoir qui l’on est, c’est justement d’être en accord avec nous même, c’est d’être en alignement avec nos pensées, nos paroles et nos actions. Si vous n’êtes pas en alignement avec vous même, comment pouvez vous savoir qui vous êtes?

Donc, le manque d’alignement ou manque d ‘accord et de respect de soi, nous rend malade physiquement et psychologiquement, nous fait vieillir et vieillir plus rapidement et nous devenons donc la Somme de l’être que nous sommes présentement. Il serait alors possible de ralentir le vieillissement, le freiner, le stabiliser, puis viendrait le rajeunissement et le contrôle parfait de notre corps, de notre âge et de notre durée de vie.

J’ai vue des gens dans le domaine spirituel qui disaient que tout est magnifique, tout est merveilleux, je suis dans la joie, pour ensuite tomber malade ou faire une dépression quelques mois plus tard et parfois même les deux. Étant dans une illusion de bonheur construit par le mental ego. Je ne dis pas que tout est merdique, je dis seulement qu’il faut être conscient sur notre « alignement » et faire le travail progressivement, tout en étant réaliste, patient et positif.

Si vous écoutez et observez, vous verrez que la vie nous parle constamment, à tout instant afin de nous dire et de nous indiquer si nous sommes en alignement ou non. Par des événements, des rencontres, des synchronicités, des malaises, des maladies, des émotions ect…

Beaucoup d’histoires de la Bible et autres nous parlent de personnages qui vivent des centaines d’années. Si vous connaissez par exemple le livre « La vie des maîtres », il y a des personnages qui sont immortels et qui ont des pouvoirs qui semble surnaturels.

http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=4949&def=Vie+des+Ma%C3%AEtres(La)%2cSPALDING+BAIRD+T%2c9782290339909

Le but n’est pas de souhaiter ne jamais mourir, le but ultime est d’être en alignement avec soi même, avec la nature, avec notre corps, avec la vie et par effet collatéral, en résultera une vie plus harmonieuse, plus fluide et plus longue.

Suite à cette article, je n’aurai d’autre choix que d’écrire un article sur « Prise de conscience = perte de repères » Donc prendre le temps de s’adapter aux nouvelles prises de conscience qui sont habituellement difficiles sur le moment et prennent une période plus ou moins longue d’adaptation selon bien sûr nos résistances, dénis ou autres.

reveilletoi

Pour un monde meilleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *